Terrains en Dordogne et Corrèze

Les étapes de la construction de votre maison

étapes construction maisons

Vous souhaitez vous lancer dans la construction de votre maison mais vous ne connaissez pas les étapes clés, nous vous donnons les 10 étapes de la construction, de la naissance de l’idée jusqu’à la remise des clés.

1 – Calculer son budget et définir son projet

C’est décidé, vous vous lancez dans la construction : la 1ère chose à faire et de définir clairement votre projet, et calculer votre budget : Le coût du terrain, frais de notaire, etc.

Lorsque le budget est défini, il faut trouver le terrain adéquat. Vous trouverez des astuces dans cet article pour choisir votre terrain.

2 – Trouver le terrain

terrain-a-vendre-accueil

Le choix du terrain est primordial pour l’implantation de votre maison. Nous vous invitons à lire l’article sur le choix du terrain.

3 – Trouver son constructeur de maison

Le choix du constructeur est essentiel car c’est sur lui que repose le suivi du chantier, la qualité du projet final ainsi que le respect des délais et du coût.

N’hésitez pas à demander à votre constructeur les dernières réalisations et obtenez un maximum de retours d’expériences.

4 – Conception de la maison

Vous avez le terrain, ainsi que le constructeur. Il faut maintenant définir le plan de votre future maison (tout en respectant le style, le PLU etc.). N’hésitez pas à regarder les modèles proposés par votre constructeur, qui sait, vous trouverez peut-être la perle rare !

Qu’elle soit traditionnelle ou contemporaine, de plain-pied ou à étage, de 50 à 250 m2 (ou plus), les plans doivent être élaborés par un dessinateur ou un architecte, puis validés avant tout début de construction.

5 – Obtention du Permis de construire

L’avantage de passer par un constructeur de maison est que c’est lui qui se chargera de faire la demande de permis de construire. Dans le cas contraire, c’est au propriétaire de faire la demande auprès de la mairie de la commune concernée (service urbanisme).

6 – Financer le projet

Finaliser le crédit immobilier est une étape incontournable, à moins d’avoir la chance de pouvoir payer comptant !
Les banques et les organismes de crédit étudient chaque dossier scrupuleusement avant d’accorder les prêts immobiliers : capacité d’emprunt, taux d’endettement (inférieur à 33%), durée du crédit etc.

Si le prêt est accordé, le reste du projet pourra continuer.

7 – Signer un contrat individuel de construction

La signature du contrat individuel de construction (CCMI) se fait avec le constructeur une fois le projet validé.
Ce contrat offre plusieurs garanties importantes :
– livraison à prix et délais convenus
– Pénalités de retard éventuelles
– Assurance obligatoire
– Garanties biennale et décennale etc.
Grâce à cette signature, le constructeur de maison individuelle est tenu de livrer la maison clé en mains dans les délais, au prix prévus par le contrat, et une maison conforme aux législations en vigueur.

8 – Les travaux

La construction comprend 2 parties : Le gros oeuvre et le second oeuvre :

Le gros oeuvre :
– Le terrassement
– les fondations
– le soubassement
– le plancher
– les murs
– la charpente
– la toiture
– les menuiseries (portes et fenêtres)

Le second oeuvre :
– les équipements
– les finitions
– les raccordements
– l’isolation
– les cloisons
– les revêtements de sol
– les sanitaires
– les peintures

N’hésitez pas à aller sur le chantier pour vérifier l’avancée des travaux.

9 – la remise des clés

La remise des clés est le moment attendu de tout propriétaire de maison neuve. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce jour n’est pas anodin : plusieurs précautions sont à prendre, notamment en terme de vérifications.
En effet, il faut penser à la déclaration d’achèvement des travaux à déposer en mairie, à vérifier la conformité des travaux, les éventuelles malfaçons, les raccordements, la qualité des ouvertures, à l’éventuelle émission de réserves, etc.

10- L’assurance de votre maison

Vous venez de recevoir les clés, il vous faut dès à présent l’assurer : cette étape est obligatoire pour être couvert financièrement quelque soit le dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *